Violences à Moirans , ouverture du procès

Violences à Moirans , ouverture du procès

Douze personnes sont convoquées devant le tribunal correctionnel de Grenoble, toutes issues de la communauté des gens du voyage. Ils sont soupçonnés d’avoir participé aux émeutes de Moirans (Isère) il y a près d’un an. « Pour trouver des coupables à tout prix, l’enquête avait été bâclée », affirme l’avocat d’un des deux prévenus.

Le 20 octobre 2015, une soixantaine de personnes venues du camp des gens du voyage de Moirans avaient érigé des barricades sur la route, brûlé 35 voitures et bloqué la voie ferrée. L’origine de ce déferlement de violence est le refus par la justice d’autoriser un des leurs, incarcéré, à assister à l’enterrement de son frère. Débordés par cette guérilla urbaine menée par des hommes cagoulés, les gendarmes n’avaient procédé à aucune interpellation le jour des faits. Le procès doit durer 10 jours.

Le JT

Les autres sujets du JT

A lire aussiSujets associés

Laisser un commentaire