Vie sur Mars , Des scientifiques repèrent un lieu propice

Vie sur Mars , Des scientifiques repèrent un lieu propice

La vie sur la planète rouge pourrait bientôt être prouvée : Les scientifique ont repéré un endroit étrange qui peut détenir la clef pour révéler des organismes vivants ailleurs dans l’univers.

La dépression, qui est analysée par les scientifiques de l’université du Texas, s’est probablement formée par un volcan qui était caché sous un glacier.

Les experts ont vanté l’emplacement sur la planète rouge qui disposerait d’un environnement chaud et riche chimiquement qui pourrait être parfait pour la vie microbienne.

L’auteur principal, Joseph Levy, chercheur associé à l’Institut de géophysique de l’université du Texas, a déclaré : « Nous avons été attirés par ce site car il semblait pouvoir accueillir certains des ingrédients clés de l’habitabilité ; l’eau, la chaleur et les nutriments. »

La vie sur Mars peut exister

La dépression est située dans un cratère au bord du bassin d’Hellas, qui est entouré par des dépôts glaciaires et est proche d’une autre dépression similaire.

M. Levy et son équipe ont d’abord remarqué les dépressions en 2009 quand il ont repéré des caractéristiques de craquement semblables sur la région dans les photos prises par le Mars Reconnaissance Orbiter qui ressemblait à des «chaudrons de glace» sur la Terre.

L’expert a dit : « Ces formes de relief ont attiré notre attention parce qu’elles sont bizarres. Elles sont concrètement fracturées, elles ressemblent à une cible. Cela peut être un modèle très diagnostique que vous voyez dans les matériaux de la Terre. »

Un graphique traçant les profondeurs des deux dépressions

L’équipe a alors pris des images stéréoscopiques des dépressions qui leur ont permis d’analyser si le cratère a été fait par un impact d’astéroïde, ou par l’activité volcanique qui a fondu la glace à la surface.

Ils ont ensuite créé des images 3D qui « permettent de tester cette idée de volcan ou d’impact ».

La vie sur Mars pourrait être en dessous de la surface

Les experts ont constaté que les deux dépressions avaient une forme d’entonnoir qui se rétrécissait peu à peu en profondeur.

M. Levy a déclaré : « Cela nous a surpris et beaucoup se demandent si cela signifie une fonte concentrée dans le centre qui a enlevé la glace et a permis à des choses de se verser par les côtés. »

Alors qu’ils sont incertains au sujet de l’origine des dernières dépressions, ils sont sûrs que la dépression d’Hellas est née de l’activité volcanique.

L’interaction entre la glace et la lave pourrait créer un environnement avec de l’eau liquide riche en nutriments et en abondance ; la base pour la vie sur la Terre.

Gro Pedersen, volcanologue à l’université d’Islande qui n’a pas participé à l’étude, a déclaré : « Ces caractéristiques ressemblent vraiment aux chaudrons de glace connus de la Terre, et simplement de ce point de vue, ils devraient être d’un grand intérêt. »

Source : Daily Express

Laisser un commentaire