VIDEO. Que disaient les sondages à un an des précédentes élections présidentielles

VIDEO. Que disaient les sondages à un an des précédentes élections présidentielles

Dans un an et un jour, quel visage s’affichera sur les murs de l’Élysée François Hollande n’est pas officiellement candidat même s’il donne l’impression d’être déjà en campagne. Un président à la peine dans les sondages est une tendance qui semble difficile à inverser en un an. « La seule constante qu’on puisse tirer, c’est qu’un président sortant n’est jamais réélu sauf période de cohabitation », explique Brice Teinturier, directeur général délégué de l’Institut IPSOS.

Mais s’il s’agit là d’une tendance lourde, bien des surprises peuvent intervenir en douze mois. En 1994, un an avant la présidentielle, Édouard Baladur était le grand favori. En 1995, c’est Jacques Chirac qui est élu. En 2001, Lionel Jospin devançait Jean-Marie Le Pen de 16 points. Un an plus tard, Lionel Jospin est battu sur le fil et éliminé. Et puis il y a des surprises comme François Bayrou en 2002, qui grâce à une bonne campagne, fait plus que doubler son score.

Les électeurs restent volatiles et les prévisions sont difficiles. En 2012, près de 4 millions d’électeurs ont hésité et changé d’intention de vote au cours des six mois qui ont précédé le scrutin.

FRANCETV INFO VOUS RECOMMANDESujets associés

Laisser un commentaire