VIDEO. Crise du lait , nouvelle mobilisation en Ille-et-Vilaine

VIDEO. Crise du lait , nouvelle mobilisation en Ille-et-Vilaine

Depuis 18 mois, son travail ne lui rapporte plus rien. Alors aujourd’hui, quand Cédric regarde son troupeau, il s’interroge. « La question c’est ‘Est-ce qu’elles vont me faire perdre de l’argent ou est-ce que je vais réussir à en gagner' », exprime cet agriculteur de Paimpont (Ille-et-Vilaine) au micro de France 2. Lui qui a dû dépenser 700 000 euros pour s’installer il y a dix ans ne s’y retrouve plus. Il parvient tout juste à se verser 1 000 euros par mois, mais vit à crédit.

La dégringolade des cours du lait a touché Cédric de plein fouet : de 39 centimes en décembre 2014, il est tombé à 27 centimes le litre cet été. Pourtant cela fait un an que ce dirigeant syndical manifeste, comme à Rennes en janvier dernier. En tout, l’UE a débloqué un milliard d’euros qui n’a pas permis de redresser les coûts. Alors cet agriculteur breton mobilise une nouvelle fois ses troupes : lundi 22 août, les professionnels de tous les départements de l’ouest organisent le blocus de Lactalis, leader français du secteur.

Le JT

Les autres sujets du JT

FRANCETV INFO VOUS RECOMMANDESujets associés

Laisser un commentaire

VIDEO. Crise du lait , nouvelle mobilisation en Ille-et-Vilaine

VIDEO. Crise du lait , nouvelle mobilisation en Ille-et-Vilaine

Depuis 18 mois, son travail ne lui rapporte plus rien. Alors aujourd’hui, quand Cédric regarde son troupeau, il s’interroge. « La question c’est ‘Est-ce qu’elles vont me faire perdre de l’argent ou est-ce que je vais réussir à en gagner' », exprime cet agriculteur de Paimpont (Ille-et-Vilaine) au micro de France 2. Lui qui a dû dépenser 700 000 euros pour s’installer il y a dix ans ne s’y retrouve plus. Il parvient tout juste à se verser 1 000 euros par mois, mais vit à crédit.

La dégringolade des cours du lait a touché Cédric de plein fouet : de 39 centimes en décembre 2014, il est tombé à 27 centimes le litre cet été. Pourtant cela fait un an que ce dirigeant syndical manifeste, comme à Rennes en janvier dernier. En tout, l’UE a débloqué un milliard d’euros qui n’a pas permis de redresser les coûts. Alors cet agriculteur breton mobilise une nouvelle fois ses troupes : lundi 22 août, les professionnels de tous les départements de l’ouest organisent le blocus de Lactalis, leader français du secteur.

Le JT

Les autres sujets du JT

FRANCETV INFO VOUS RECOMMANDESujets associés

Laisser un commentaire