Un accident de selfie provoque la destruction d’une oeuvre à 1 million de dollars

Un accident de selfie provoque la destruction d'une oeuvre à 1 million de dollars


Perche téléscopique + oeuvre d’art sensible = accident gênant. C’est ce qu’a vécu un visiteur du musée de Hirshhorn, à Washington. Venu admirer la nouvelle installation de l’artiste contemporain Yayoi Kusama, intitulée « La pièce aux multiples miroirs Tout l’amour éternel que j’ai pour les citrouilles », l’amateur de selfie aura provoqué la fermeture temporaire de l’exposition. Le concept était risqué : chaque visiteur pouvait passer 30 secondes, seul ou en groupe de 4, dans la pièce, sans surveillance. Il  aura suffit que l’un d’entre eux tente une (cyber-)oeuvre d’art audacieuse pour que l’édifice s’en trouve amoché. Par la suite, le magazine Bloomberg a estimé la création à un peu plus d’un million de dollars. Heureusement, aucune amende n’a été imposée à l’auteur des faits, seulement une sanction disciplinaire. Espérons seulement que ca servira de leçon aux amateurs de selfie qui déambulent de musées en musées, pour se tenir face à leur écran, et dos aux oeuvres.

Laisser un commentaire