Somme , à la découverte de la cité souterraine de Naours

Somme , à la découverte de la cité souterraine de Naours

À Naours (Somme), on a un bon moyen de se protéger du soleil. Il suffit de suivre Claire, dans les souterrains. Ici, au fil des siècles, les habitants se sont mis à l’abri des invasions : les barbares, les Normands, les Allemands. Depuis le début de la semaine, c’est plutôt du soleil qu’on se cache, enfin qu’on se muche. « Se mucher en picard signifie se cacher, donc la cité souterraine, c’est 300 muches de taille plus ou moins différentes. C’est dans ces muches que les Hommes venaient se réfugier, mais aussi protéger le bétail et les récoltes », explique Claire Amiable, responsable du site de la cité souterraine de Naours.

Sur les trois kilomètres de galeries, plus d’un tiers est ouvert à la visite. L’occasion de découvrir une vraie ville sous terre avec ses carrefours et ses places publiques, de quoi se rafraîchir les idées. Dans les souterrains, la température ne bouge pas : 9,5 degrés toute l’année. Mais en remontant à la surface, en cette fin août, attention tout de même au choc thermique.

Le JT

Les autres sujets du JT

A lire aussiSujets associésA lire sur

Laisser un commentaire