Notre-Dame-des-Landes , le site va désormais devoir être évacué

Notre-Dame-des-Landes , le site va désormais devoir être évacué

Hier, dimanche 26 juin, les électeurs de Loire-Atlantique se sont prononcés en faveur de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. La victoire du « oui » est très nette avec 55% des voix. « Le président de la République a annoncé qu’il suivrait le choix des électeurs de Loire-Atlantique », rappelle Xavier Rolland avant d’ajouter que Manuel Valls avait quant à lui « affirmer qu’en cas de victoire du ‘oui’, les travaux commenceraient rapidement, dès le mois d’octobre ».

En théorie, c’est assez simple, mais en pratique, cela le sera beaucoup moins. « Pour commencer les travaux, il faut d’abord évacuer la ZAD, c’est 200 habitants permanents, et c’est une opération militaire compliquée qui s’annonce », souligne le journaliste de France 3. 1 000 à 1 500 militaires pourraient être mobilisés pendant plusieurs mois. De leur côté, les opposants au projet ne désarment pas et annonce une forte mobilisation les 9 et 10 juillet prochain.

FRANCETV INFO VOUS RECOMMANDESujets associés

Laisser un commentaire