Lunettes , quand les prix baissent

Lunettes , quand les prix baissentEn matière de monture, Ludivine n’est pas du genre à tergiverser. Mais pour sa maman, au-delà du style, un autre critère compte : le montant remboursé par la mutuelle et là, mauvaise nouvelle. Car depuis le 1er avril dernier, l’Etat, qui souhaite arrêter l’inflation des frais d’optique, a plafonné le montant des remboursements. Quelle que soit la complémentaire santé, elle ne pourra pas rembourser au-delà de 150 euros pour une monture.

Autre nouveauté : les lunettes ne seront remboursées qu’une fois tous les deux ans, sauf pour les enfants. Du coup, chez les opticiens, on s’adapte. Dans ce magasin, les montures coûtant 150 euros ou moins représentent désormais la moitié de l’offre, contre à peine 30% l’année dernière. Proposer des montures à moins de 150 euros, tous les opticiens s’y mettent même les artisans grâce à l’impression 3D. Cette spécialiste du sur-mesure peut proposer des montures deux à quatre fois moins chères. Après deux décennies de hausse, le marché de l’optique français commence enfin à baisser.   

A lire aussiSujets associés

Laisser un commentaire