Les transports du futur

 Les transports du futur

C’est la nouvelle attraction à Lyon (Rhône), cette navette unique au monde, c’est un mini-bus sans chauffeur, 100% électrique, 20 km/h maximum, baptisé Navly. La navette, c’est un condensé de technologies : pas de volant ni de pédale, tout est contrôlé par ordinateur. Si un piéton traverse l’itinéraire, la navette s’arrête automatiquement. Grâce à ses capteurs, il repère les obstacles.

Les transports écologiques se développent sur terre et dans les airs. En octobre, Brest (Finistère) va mettre en service ce téléphérique, d’habitude réservé aux stations de ski. En trois minutes, il va relier le centre-ville à un nouveau quartier. Le téléphérique urbain, la meilleure option selon le maire, 19 millions pour ce téléphérique, 60 millions pour un pont. D’autres projets sont à l’étude à Créteil, Perpignan ou Orléans. Les innovations se développent aussi sur les longues distances en Californie.

Le JT

Les autres sujets du JT

A lire aussiSujets associés

Laisser un commentaire