La BCE toujours confrontée à la frilosité des investisseurs

La BCE toujours confrontée à la frilosité des investisseurs

En apparence, les crédits bancaires atteignent des niveaux historiques, notamment en France. Mais dans le détail, les entreprises continuent à se plaindre du manque de capitaux. Derrière la stratégie de la BCE qui inonde le marché de liquidités se cache une aversion durable aux risques.

Tout faire pour pousser les banques et les investisseurs à mettre leur argent dans l’économie productive – dite « réelle » – en finançant les entreprises, donc la croissance. C’est le but de la BCE. Et surtout son plus grand défi toujours pas…

Laisser un commentaire