Hanouna, J’adore Barthès tant que TPMP reste le premier talk tous les soirs

Hanouna, J'adore Barthès tant que TPMP reste le premier talk tous les soirs


Tu as fait la rentrée de « Touche pas à mon poste » avec Black M et son titre « Je suis français »…
Je voulais la faire avec Black M parce qu’on va être en année électorale, ça va être une année assez compliquée.


Toi, tu as grandi aux Lilas, en banlieue parisienne, avec des blacks, des Arabes, des juifs… On retrouve ça dans l’émission, la façon dont les bandes se vannent
Nous, on était une bande de vanneurs. Moi je n’avais que des copains juifs, rebeu, noirs, chinois… Mais on ne pensait pas en communauté. On se disait juste : « Ce mec, il est marrant ou non  » Notre seule religion, c’était si t’étais drôle ou pas drôle.


Et comment tu vis la montée du communautarisme
Ça m’angoisse terriblement. Je trouve qu’aujourd’hui, on vit trop entre communautés. Et j’entends trop ce terme à la télévision. À mon époque, aux Lilas, on ne parlait pas de communautés ! Aujourd’hui, tu parles d’un mec, tout de suite, tu dis : « Il est juif, il est arabe, il est quoi  » Nous, à l’époque, c’était « on sort avec Mehdi, on sort avec Mamadou ». On ne précisait pas.


Dans l’émission, y a-t-il des sujets que vous n’abordez pas, pour lesquels vous vous dites, « ça va diviser ». Est-ce que tu te dis, « il me faut un chroniqueur black, un arabe…  ‘ » Ça viendra un jour
Jamais je ne me dis ça. Et quand il arrive qu’on me dise : « Il faudrait un chroniqueur black, un chroniqueur ceci-cela… », je n’accepte jamais. Je ne regarde pas ça, je regarde d’abord si le mec est bon.

Quand Sarkozy te sort  » les Gaulois' », c’est une connerie ou pas
On est tous gaulois ! Moi je me sens gaulois (rires). Après, le problème qu’on a maintenant sur le Net, c’est qu’il faut faire attention à tout ce qu’on dit.

Toi aussi, tu fais gaffe
Non, moi je ne fais pas gaffe. Mais la politique, je n’y vais jamais parce que je pense que ça n’apporte que des problèmes’ Ruquier, à un moment en 2007, il était vachement à gauche, et les audiences de son émission ont baissé’ Non mais c’est vrai ! Parce que les gens en avaient marre qu’il soit pro-Ségolène et anti-Sarko. D’ailleurs, c’est l’année où ils ont arrêté son émission.

Tu recevras des politiques, cette année
J’aimerais bien. Le seul problème, c’est que je me dis : « Est-ce que j’ai envie de rendre une Marine Le Pen sympathique « 

Tu as regardé  » Une ambition intime « , avec Karine Le Marchand sur M6
Pas encore, mais on m’en a parlé. J’ai vu la bande-annonce. C’est super. C’est une très bonne idée. S’ils viennent chez moi, ce sera pour parler de télé, je ne veux pas qu’ils parlent de leur programme, etc. Je veux vraiment les voir autrement.


Retrouvez l’intégralité de notre entretien avec Cyril Hanouna dans GQ – décembre 2016 / janvier 2017.

Laisser un commentaire