Grève SNCF , des conducteurs irréductibles

Grève SNCF , des conducteurs irréductibles

La grève va-t-elle durer encore et perturber l’Euro de football À Lille, Bordeaux ou Paris, les cheminots restent mobilisés. 8,5% de grévistes à la SNCF ce lundi 6 juin selon la direction. Parmi eux, la moitié sont des conducteurs de train. Pourquoi une telle mobilisation Les conducteurs grévistes exigent le retrait de la loi El Khomri. 

La SNCF certifie que cette loi ne concerne pas les cheminots, mais les grévistes, au contraire, affirment qu’ils pourraient être touchés si le texte est voté. À la SNCF, les conducteurs forment un groupe à part. Selon la direction, ils disposent de 126 jours de repos par an, 12 de plus que les agents en gare. Ils travaillent 35 heures par semaine, et moins de 6h30 en moyenne par jour, préparation, manoeuvre et conduite comprises. Selon la SNCF, ces dispositions sont préservées, mais pour les conducteurs grévistes, au contraire, l’accord d’entreprise prévoit des dérogations. Enfin, les conducteurs font partie des professions les plus rémunérées de la SNCF. Environ 3 000 euros nets par mois en milieu de carrière selon la direction, grâce notamment aux primes.

FRANCETV INFO VOUS RECOMMANDESujets associés

Laisser un commentaire