Frédéric Salat-Baroux , Nuit debout veut de la stabilité tout en profitant de l’uberisation de l’économie

Frédéric Salat-Baroux ,  Nuit debout veut de la stabilité tout en profitant de l'uberisation de l'économie

Frédéric Salat-Baroux a répondu aux questions de Nicolas Beytout

Frédéric Salat-Baroux,  secrétaire général de l’Élysée de 2005 à 2007, était l’invité de Nicolas Beytout sur le plateau de l’Opinion. Il publie un nouveau livre, « La France EST la solution » (Plon) dans lequel il dresse un constat pessimiste mais lucide de l’état de la France tout en essayant d’apporter des solutions . Par exemple, pour éviter les blocages, « il faut que le président, fraîchement élu, propose un référendum pour valider son programme ». Chantre de la démocratie participative, l’ancien collaborateur de Jacques Chirac estime que « Nuit Debout a des revendications légitimes » mais un rapport paradoxal à l’économie « en dénonçant la précarité tout en profitant de l’ubérisation de la société ». Cette « ubérisation » à laquelle « on ne doit pas laisser le champ totalement libre » selon le haut-fonctionnaire.

Laisser un commentaire