France-Allemagne , une rencontre rarement favorable aux Bleus

France-Allemagne , une rencontre rarement favorable aux Bleus

Séville 82, une tragédie en 5 actes : deux mi-temps, deux prolongations, et les penalties : Un choc France-Allemagne résumé au duel Schumacher-Battiston. « Quel dommage de voir ce ballon qui échoue à 10 centimètres du poteau parce que ça nous aurait peut-être permis de gagner. Après ce qui m’est arrivé, c’était un peu dur à encaisser », se rappelle Patrick Battiston, l’ancien joueur des Bleus. 3-1 dans les prolongations, et l’Équipe de France perd finalement aux tirs au but. 

4 ans plus tard, au Mexique, toujours en demies, la revanche n’a rien de palpitant. Platini et les Bleus s’inclinent 2-0. Puis en 2014, au Brésil, l’écart se réduit à 1-0, mais une fois de plus en faveur de l’Allemagne. Faute de mieux, on parle de fatalité. « Seul 2014 a encore une influence, mais les matchs du passé n’ont vraiment plus d’importance », nuance Martin Schneider, journaliste à la ZDF. Oublions le passé, donc, sauf s’il nous est favorable, comme en 1958, quand la France gagne 6-3.

Le JT

Les autres sujets du JT

FRANCETV INFO VOUS RECOMMANDESujets associésA lire sur

Laisser un commentaire