Emploi , la détresse des infirmiers

Emploi , la détresse des infirmiers

Chostine Alao est agent hospitalier à l’hôpital Purpan à Toulouse (Haute-Garonne) depuis 18 ans. Sa vie professionnelle a basculé lors d’un changement de poste qu’elle a mal vécu en mai dernier. La direction lui a fait plusieurs propositions ces dernières semaines.

« Heureusement que j’avais mon représentant syndical à qui me référer. Au moment où j’ai failli craquer, je l’ai appelé au secours », explique émue, l’agent hospitalier. En juin dernier, un infirmier a mis fin à ses jours au sein même du CHU. Son suicide a été reconnu comme accident du travail. Trois autres agents se sont également donné la mort en quelques semaines loin de l’hôpital. Un diagnostic sur les risques psychosociaux a été réalisé ces derniers mois. Les résultats seront connus à l’automne. Des résultats très attendus par les 16 000 salariés du CHU.

Le JT

Les autres sujets du JT

A lire aussiSujets associés

Laisser un commentaire