Découverte , les Baronnies le pays caché des Hautes-Pyrénées

Découverte , les Baronnies le pays caché des Hautes-Pyrénées

C’est un pays très beau, très isolé, c’est pour ça qu’il est beau. À 10 minutes de la commune de Lannemezan seulement, les Baronnies sont un mélange de cols et de routes sinueuses où l’on se perd obligatoirement. Des repères difficiles qui ne rendent pas peu fiers les habitants du coin d’être les seuls à maîtriser leur territoire. 

Ils sont solides ceux qui ont résisté à la désertification et maintenu coûte que coûte leur troupeau quitte à sacrifier leur petite retraite. « Les gens ce qu’ils ne comprennent pas, c’est que le jour où il n’y aura plus de bêtes, tu pourras faire venir des touristes faire des randonnées ou tout ce que tu veux, ça ne sera pas entretenu. Qui entretient Ce sont nos bestioles. C’est fondamental de garder ça, c’est une grosse bagarre », explique Jean-Claude Viau, chanteur des Baronnies. Dans ce désert encore un peu habité, il faut créer son propre emploi ou partir. Cyril Larroouy est resté à cause de ce bois qui coule dans ses veines depuis trois générations. Avec son père, il a mis au point une ingénieuse scieuse qui, en une heure et avec une personne, fend autant de bois qu’à la main en une journée et avec deux personnes. Cyril a attaqué le marché du rugby et fabrique des ballons ovales dont le bois bicentenaire vient de la forêt des Baronnies.

FRANCETV INFO VOUS RECOMMANDESujets associés

Laisser un commentaire