Cinéma , Canet et Gallienne incarnent Cézanne et Zola

Cinéma , Canet et Gallienne incarnent Cézanne et Zola

Paul Cézanne, c’est Guillaume Gallienne, Émile Zola, c’est Guillaume Canet. L’un peint, l’autre écrit, et depuis l’enfance, ils sont amis et adversaires. Car l’un va réussir, et l’autre pas. « C’est toujours assez enflammé comme relation », analyse Canet. « C’est à la fois un personnage insupportable, aigri, revêche, jaloux, et en même temps, extrêmement attachant », résume Gallienne sur son personnage.

À Aix-en-Provence, la ville natale des deux artistes, la réalisatrice Danièle Thompson et les comédiens sont venus présenter le film en avant-première. Ici, Cézanne est partout : dans l’école des Beaux-arts où il a appris à peindre, on trouve l’unique portrait qu’il a fait de Zola quand ils étaient jeunes. Sur les hauteurs de la ville, il y a même son dernier atelier, un endroit préservé où le peintre s’est battu pour imposer un style trop en avance sur son temps.

Le JT

Les autres sujets du JT

A lire aussiSujets associésA lire sur

Laisser un commentaire