Brexit , panique sur les marchés financiers

Brexit , panique sur les marchés financiers

C’est officiel, le Royaume-Uni quitte l’Union européenne : 51,9% ont voté pour, ce jeudi 23 juin. Et à 17h30, à la clôture des bourses européennes ce vendredi, les valeurs restent dans le rouge, mais il y a du mieux. Dans une salle de marché parisienne, l’effet gueule de bois s’estompe. « C’est négatif, mais on n’a pas des enchainements de mouvements de panique », explique Christian Parisot, économiste Aurel BGC.

Mais depuis la crise de 2008, c’est du jamais vu. À la City, on n’a pas fermé l »il de la nuit. Et au petit matin, le réveil est difficile : « Je pensais que c’était juste un rêve. Je suis en état de choc », confie un trader londonien. Toute la matinée, c’est la dégringolade. La bourse de Paris chute de 10%. Celle de Francfort, de 8,3%. Celle de Tokyo de 8%. Dans l’après-midi, celle de Wall Street ouvre en baisse. Les banques centrales ne tentent alors de rassurer, et pour l’instant, il n’y a aucun signe du krach boursier tant redouté.

FRANCETV INFO VOUS RECOMMANDESujets associésA lire sur

Laisser un commentaire