Ariège , l’Église demande pardon pour le massacre des Cathares

Ariège , l'Église demande pardon pour le massacre des Cathares

Le 16 mars 1244 après 11 mois de siège, le fief cathare se rend à Montségur (Ariège). Quelque part sur un pré, 200 bons hommes sont brûlés, un massacre de chrétiens jugés hérétiques par d’autres chrétiens et dont l’Église romaine est directement responsable. 772 ans plus tard, c’est à la faveur de l’année de la miséricorde décidée par le pape François, que le diocèse de Pamiers a donc pris l’initiative de demander explicitement pardon pour ce drame de Montségur.

« À cette époque-là, des chrétiens se sont sentis autorisés à défendre leur vision de la foi avec des moyens qui posent de sérieux problèmes », explique Jean-Marc Eychenne, évêque du diocèse de Pamiers, Couserans et Mirepoix. Le 16 octobre prochain, une cérémonie se tiendra au village de Montségur, une demande de pardon officielle attendue par de nombreux occitanistes, mais aussi au sein même de la communauté catholique ariégeoise.

Le JT

Les autres sujets du JT

A lire aussiSujets associésA lire sur

Laisser un commentaire