Air France , l’envol de la rémunération du PDG suscite la colère

Air France , l'envol de la rémunération du PDG suscite la colère

Une envolée spectaculaire pour la rémunération d’Alexandre de Juniac, de 65%. Une grosse augmentation quelques mois avant son départ annoncé d’Air France. Dans le détail, une part fixe pour l’année de 600 000 euros, et une part variable multipliée par dix de 462 000 euros. Au total, c’est 1.062 million d’euros pour 2015. Une augmentation automatique, car la part variable dépend des résultats de l’entreprise.

Des salariés en colère

Et les résultats sont bons. Pour la première fois depuis six ans, Air France enregistre des bénéfices. Mais les syndicats retiennent plutôt les suppressions de postes et les efforts de productivité demandés aux salariés. L’augmentation du PDG passe mal. « Cela n’est pas juste, il y a deux poids deux mesures, et c’est ça qui fabrique une réaction parmi les salariés de l’entreprise », explique Karine Monségu de CGT Air France. En plein bras de fer avec les pilotes, la direction veut allonger leur temps de travail, baisser la rémunération par heure de vol, contradictoire avec l’augmentation du PDG selon eux. Des pilotes qui viennent de rejeter les dernières propositions de la direction, dix jours avant la fin prévue des négociations.

Le JT

Les autres sujets du JT

FRANCETV INFO VOUS RECOMMANDESujets associés

Laisser un commentaire